Recherche détaillée

Salarié du secteur public

Le CEP : comment ça se passe ?

Issu de la loi portant sur la réforme de la formation professionnelle, le CEP (Conseil en Évolution Professionnel) est un dispositif accessible à toute personne entrée dans la vie active. Permettant de faire le point sur la carrière professionnelle, le CEP a pour objet d’encourager l’évolution et la sécurisation de l’emploi. Qui sont les conseillers-référents, comment se déroule le CEP et comment le mobilise-t-on un CEP ? Trois réponses pratiques pour engager le CEP du bon pied.


Plan de formation : ce qu’il faut en retenir

Le plan de formation est mis en place à l’initiative de l’employeur et recense les formations financées par l’entreprise, à destination des salariés. Réparties en deux catégories, ces formations ont des objectifs différents selon qu’elles visent à maintenir le salarié dans l’emploi ou à enrichir ses compétences. Quelles sont les spécificités des formations de catégorie 1 ou de catégorie 2 ? Nous vous proposons ici un récapitulatif de ce que vous pouvez attendre du plan de formation proposé par votre entreprise.


Comment financer sa VAE

Bien que la VAE – Validation des Acquis de l’Expérience -  ne soit pas considérée comme une formation en tant que telle, elle entre dans le champ de la formation professionnelle. À ce titre, elle ouvre droit à des plans de financement, qui diffèrent en fonction de la situation professionnelle du salarié. De même, toutes les VAE n’ont pas le même coût, celui dépendant du diplôme souhaité, de l’organisme certificateur et de la situation professionnelle du salarié. Faisons le point sur ces questions d’argent…


CEP vs Bilan de Compétences : faire le choix du CEP

Introduit par la réforme de la formation professionnelle, le Conseil en Évolution Professionnelle pourrait s’apparenter au bilan de compétences. En effet, destinés à faire le point sur le parcours professionnel et à envisager une éventuelle reconversion ou une formation, les deux dispositifs présentent quelques similitudes. Néanmoins, CEP et Bilan de Compétences sont deux dispositifs à part entière, présentant des différences majeures, tant sur leur nature que sur leur impact.


Plan de formation : développement personnel - Se former hors temps de travail

Le plan de formation mis en place par l’employeur vise deux catégories de formation : celles destinées au maintien dans l’emploi, et celles destinées au développement personnel. Une formation décidée par l’employeur et inscrite au plan de formation s’impose au salarié. Concernant la deuxième catégorie de formation, si la plupart d’entre elles peuvent se dérouler sur le temps de travail, celles dispensées hors temps de travail répondent à certaines obligations de la part de l’employeur. Quels sont les accords à obtenir et le cadre à respecter ? Petit point sur la question précise de la formation hors temps de travail.


La VAE : comment bien rédiger son dossier

Élément clé de la VAE – Validation des acquis de l’expérience – le dossier de validation (dit dossier ou livret 2) mérite d’être soigné, car c’est sur cette base que le jury apprécie les compétences du candidat. Si la forme du dossier peut différer d’un centre de certification à l’autre, le contenu, lui, ne varie pas. 


CEP vs Bilan de Compétences : faire le choix du Bilan de Compétences

Comment choisir entre le Bilan de Compétences et le Conseil en Évolution Professionnelle ? Difficile de se repérer et faire le bon choix entre ces deux dispositifs qui ont pour finalité d’aider un actif à évoluer professionnellement ou à se reconvertir. En dépit de quelques similitudes, les deux dispositifs présentent pourtant des différences non négligeables, tant sur leur déroulement que sur leur finalité.


La VAE : le dossier de validation - livret 2 : les écueils à éviter

Le dossier de validation, dit "livret 2", de la VAE – Validation des acquis de l’expérience – n’est ni un rapport de stage ni un exposé. C’est sur la foi de cet important travail de synthèse des situations de travail et des expériences acquises au regard du référentiel du diplôme visé, que le jury valide ou non l’obtention du diplôme. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, voici 5 écueils à éviter !


VAE : pourquoi se faire accompagner ?

Bien que facultatif, l’accompagnement peut s’avérer nécessaire au cours de la VAE – Validation des acquis de l’expérience -. En effet, maîtrisant parfaitement les différentes étapes de la VAE, l’accompagnateur apporte méthode et clarté au candidat dans la rédaction du dossier de validation - livret 2


La formation professionnelle continue dans la fonction publique

Vous travaillez dans le secteur public et vous souhaitez avancer en grade, changer de service ou d'administration, vous reconvertir pour exercer dans le secteur privé, créer votre entreprise, concrétiser un projet social ou culturel... ? La formation professionnelle continue prévoit des dispositifs pour vous aider à réaliser un projet professionnel ou personnel.


Salariés du public : comment changer d’orientation professionnelle ?

Les salariés de la fonction publique, qu’elle soit d'État, territoriale ou hospitalière, peuvent également changer d’orientation professionnelle. Quels sont les moyens à leur disposition ? Cet article fait le point sur les possibilités offertes aux fonctionnaires.


Le bilan de compétences : à qui s’adresse-t-il et quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Vous souhaitez évoluer dans votre entreprise, changer de secteur d'activité, vous reconvertir, créer votre entreprise ou tout simplement faire le point sur vos acquis ? Le bilan de compétences vous permettra d'identifier, tant sur le plan professionnel que personnel, vos points forts et vos lacunes. Alors à qui s'adresse ce dispositif de la formation professionnelle et quelles conditions remplir pour en bénéficier ?


Qu’est-ce que le congé pour bilan de compétences ?

Dans la cohorte des congés de formation, le congé pour bilan de compétences peut apparaître comme la solution la plus simple de faire le point sur sa carrière professionnelle, de réfléchir à son avenir ou d’envisager une éventuelle reconversion professionnelle.


Le bilan de compétences approfondi

Spécifiquement dédié aux demandeurs d’emploi, le bilan de compétences approfondi (BCA) s’inscrit dans un parcours de retour à l’emploi. Prescrit par le conseiller Pôle Emploi, le bilan de compétences est intégralement pris en charge par Pôle Emploi qui assure que le BCA accélère le retour à l’emploi.


Financement du bilan de compétences : qui paye quoi ?

Réaliser un bilan de compétences passe par le recours à un consultant extérieur, et coûte en moyenne 2 000 €. Les conditions de prise en charge varient en fonction du statut du demandeur. Par ailleurs, la réforme de la formation professionnelle entrée en vigueur au 1er janvier 2015 ayant supprimé le DIF au profit du CPF, les règles de financement ont évolué. 


 

Haut de Page