Recherche détaillée

Financement du bilan de compétences : qui paye quoi ?

Financement du bilan de compétences : qui paye quoi ?

 

Financement du bilan de compétences : qui paye quoi ?

 

Réaliser un bilan de compétences passe par le recours à un consultant extérieur, et coûte en moyenne 2 000 €. Les conditions de prise en charge varient en fonction du statut du demandeur. Par ailleurs, la réforme de la formation professionnelle entrée en vigueur au 1er janvier 2015 ayant supprimé le DIF au profit du CPF, les règles de financement ont évolué.

Qui paye quoi ? Petit précis des règles à connaître en matière de financement du bilan de compétences.

 

Le financement du bilan de compétences à l’initiative de l’employeur

Le bilan de compétences à l’initiative de l’employeur est intégré au plan de formation. C’est donc l’entreprise qui choisit l’organisme chargé de réaliser le bilan de compétences de ses collaborateurs, et qui le finance.

 

Le financement du bilan de compétences à l’initiative du salarié

Pour assurer la prise en charge de son bilan de compétence, le salarié doit entrer en contact avec l’organisme financeur (FONGECIF ou OPCA) auquel son entreprise adhère, et demander un dossier de prise en charge qui sera rempli par le prestataire figurant sur la liste des prestataires agréés.

 

Le financement du bilan de compétences pour le demandeur d’emploi

Dans le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi, tout demandeur d’emploi peut demander à bénéficier d’un bilan de compétences. Si le bilan de compétences est prescrit par le conseiller Pôle Emploi, tous les frais sont pris en charge, sans modification de l’allocation éventuellement perçue par le demandeur. Si le demandeur accède seul au bilan de compétences, les frais liés à sa réalisation restent  à sa charge.

 

Le financement du bilan de compétences pour les agents de la fonction publique

Le bilan de compétences fait l’objet d’une convention tripartite entre l’agent bénéficiaire, l’administration et l’organisme prestataire. L’administration prend en charge l’ensemble des frais liés au bilan de compétences, dans la limite de ses crédits disponibles.

 

 

 Les offres de Bilan de Compétences

 

Lecture recommandée sur ce thème

Le bilan de compétences : faire le point sur sa carrière

Parce qu’aujourd’hui, les salariés sont acteurs de leur carrière professionnelle, le bilan de compétences apparaît comme une ressource utile à la construction de son parcours professionnel, le moment opportun pour faire le point sur sa carrière.

Le bilan de compétences : à qui s’adresse-t-il et quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Vous souhaitez évoluer dans votre entreprise, changer de secteur d'activité, vous reconvertir, créer votre entreprise ou tout simplement faire le point sur vos acquis ? Le bilan de compétences vous permettra d'identifier, tant sur le plan professionnel que personnel, vos points forts et vos lacunes. Alors à qui s'adresse ce dispositif de la formation professionnelle et quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Qu’est-ce que le congé pour bilan de compétences ?

Dans la cohorte des congés de formation, le congé pour bilan de compétences peut apparaître comme la solution la plus simple de faire le point sur sa carrière professionnelle, de réfléchir à son avenir ou d’envisager une éventuelle reconversion professionnelle.

 

Haut de Page