Recherche détaillée

Le bilan de compétences : 5 idées reçues

Le bilan de compétences : 5 idées reçues

 

Le bilan de compétences : 5 idées reçues

 

 

Véritable outil destiné à faire le point sur la carrière professionnelle, le bilan de compétences s’adresse à un certain public, sous certaines conditions, et dans un contexte défini. Pour ne pas perdre de vue l’essentiel sur ce dispositif et ne pas considérer le bilan de compétences comme le remède miracle à tous les maux professionnels, coupons court aux idées reçues.

 

 Seuls les salariés en CDI peuvent bénéficier d’un bilan de compétences

Faux ! Le bilan de compétences s’adresse aux salariés en CDD ou CDI, aux demandeurs d’emploi, aux intérimaires et aux agents de la fonction publique.

 

 Le salarié doit financer son bilan de compétences

Faux ! Si le bilan de compétences est initié à la demande de l’employeur, l’entreprise le prend en charge à 100% dans le cadre de son plan de formation. Le salarié peut également faire une demande de financement auprès de l’organisme paritaire auquel son entreprise adhère pour assurer la prise en charge de son bilan de compétences.

 

 Le bilan de compétences n’est utile que pour changer de métier

Faux ! Le bilan de compétences permet de faire le point sur la carrière professionnelle et d’envisager une reconversion professionnelle ou une évolution au sein de la même entreprise. Il dresse un état des lieux des compétences, aptitudes et centre d’intérêt du bénéficiaire.

 

 L’employeur doit être informé quand un salarié suit un bilan de compétences

Faux ! Tout salarié qui souhaite réaliser un bilan de compétences peut le faire en dehors de ses heures de travail. Dans ce cas, l’employeur n’est pas tenu informé de la démarche. Le salarié n’est en relation qu’avec l’organisme collecteur auquel son entreprise adhère, et avec son centre de formation.

 

 L’employeur peut refuser un congé pour bilan de compétences

Faux ! L’employeur peut, au pire, décaler la date de début du congé, de six mois au maximum, s’il justifie une nécessité de service.

 

 

 

 Les offres de Bilan de Compétences

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Le bilan de compétences : faire le point sur sa carrière

Parce qu’aujourd’hui, les salariés sont acteurs de leur carrière professionnelle, le bilan de compétences apparaît comme une ressource utile à la construction de son parcours professionnel, le moment opportun pour faire le point sur sa carrière.

Le bilan de compétences : à qui s’adresse-t-il et quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Vous souhaitez évoluer dans votre entreprise, changer de secteur d'activité, vous reconvertir, créer votre entreprise ou tout simplement faire le point sur vos acquis ? Le bilan de compétences vous permettra d'identifier, tant sur le plan professionnel que personnel, vos points forts et vos lacunes. Alors à qui s'adresse ce dispositif de la formation professionnelle et quelles conditions remplir pour en bénéficier ?

Qu’est-ce que le congé pour bilan de compétences ?

Dans la cohorte des congés de formation, le congé pour bilan de compétences peut apparaître comme la solution la plus simple de faire le point sur sa carrière professionnelle, de réfléchir à son avenir ou d’envisager une éventuelle reconversion professionnelle.

 

Haut de Page