Recherche détaillée

La VAE - Validation des Acquis de l’Expérience : un dispositif ouvert au plus grand nombre

La VAE - Validation des Acquis de l’Expérience : un dispositif ouvert au plus grand nombre

 

La VAE - Validation des Acquis de l’Expérience :

un dispositif ouvert au plus grand nombre

 

 

La Validation des Acquis de l'Expérience - VAE - permet d'obtenir un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification professionnelle, sans passer par la case formation. Un jury de professionnels évalue les acquis du candidat et délivre, totalement ou partiellement la certification choisie. 

La VAE est donc une solution rapide pour faire reconnaître ses connaissances et ses compétences professionnelles et ainsi augmenter son niveau d'études.

Voici les conditions à remplir pour accéder à la VAE.

 

Les publics concernés par la VAE et les conditions d'accès : 

La VAE est ouverte à tous les actifs sans limite d’âge et sans aucune condition de diplôme ou de niveau scolaire : salariés du secteur privé et salariés du secteur public, les intérimaires, les demandeurs d'emploiles indépendants, entrepreneurs et chefs d'entreprise, les professions libérales, les commerçants, les artisans, les exploitants agricoles, les bénévoles, les élus locaux et délégué syndicaux.

La seule condition requise pour être éligible au dispositif de la Validation des Acquis de l'Expérience est de justifier d'au moins 3 années d'activité (continue ou non) en lien direct avec la certification visée. 

 

 Vous êtes en CDI :

Vous pouvez demander à votre employeur, sans aucune condition d'ancienneté, un congé pour valider des acquis de l'expérience. La durée de ce congé ne pourra pas excéder 24 heures de temps de travail.

 

 Vous êtes en CDD :

Pour obtenir un congé de VAE, vous devez justifier de 24 mois d'activités salariées au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD dans les 12 derniers mois. 

La durée de ce congé ne peut excéder 24 heures de temps de travail.

La VAE devra débuter dans les 12 mois qui suivent la fin du CDD ayant ouvert le droit à ce congé.

 

 Vous êtes en contrat d'intérim :

Pour obtenir un congé de VAE vous devez justifier de 1 600 heures travaillées au sein d'une entreprise de travail temporaire au cous des 12 derniers mois.

La durée de ce congé ne peut excéder 24 heures de temps de travail.

 

 Vous êtes salarié du secteur public :

Le congé pour VAE est accessible aux agents, titulaires ou non, de la fonction publique d’Etat et territoriale ainsi d'aux agents hospitaliers.

La durée de ce congé ne peut excéder 24 heures de temps se service.

Un délai de franchise de 12 mois doit être respecté entre 2 VAE.

 

 Vous êtes demandeur d'emploi :

Que vous soyez indemnisé ou non, vous pouvez bénéficier du dispositif de la VAE dans le cadre du plan d'action élaboré avec Pôle emploi.

 

 Vous êtes non-salarié :

Pour pouvoir bénéficier du dispositif de la VAE vous devez être à jour dans le versement de vos cotisations de financement de la Formation Professionnelle Continue.

 

 

 

 Les offres de VAE

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

La VAE : 5 étapes pour un diplôme

Démarche personnelle d’un candidat, la VAE – Validation des Acquis de l’Expérience - est fondée sur l’idée que le candidat qui la demande, possède les compétences et expériences requises pour obtenir le diplôme qu’il convoite. Si le choix de la VAE s’impose pour booster votre carrière professionnelle, 5 étapes incontournables vous attendent pour mettre toutes les chances de votre côté.

La VAE : repérer le bon diplôme

Actuellement, plus de 10 000 certifications et diplômes sont accessibles par la VAE –Validation des Acquis de l’Expérience – du CAP aux diplômes d’ingénieur, voire doctorats. Le bon diplôme n’est pas forcément celui souhaité par le candidat, mais celui dont le contenu se rapproche le plus de l’expérience du salarié. Voici quelques informations pour éclairer votre choix dans la jungle des diplômes et des certificats.

Comment financer sa VAE

Bien que la VAE – Validation des Acquis de l’Expérience -  ne soit pas considérée comme une formation en tant que telle, elle entre dans le champ de la formation professionnelle. À ce titre, elle ouvre droit à des plans de financement, qui diffèrent en fonction de la situation professionnelle du salarié. De même, toutes les VAE n’ont pas le même coût, celui dépendant du diplôme souhaité, de l’organisme certificateur et de la situation professionnelle du salarié. Faisons le point sur ces questions d’argent…

 

Haut de Page