Recherche détaillée

Plan de formation : deux types d’action, deux finalités

Plan de formation : deux types d’action, deux finalités

 

Le plan de formation : deux types d’action, deux finalités

 

La loi du 5 mars 2014 portant réforme de la formation professionnelle oblige l’employeur à mettre en place un plan de formation déclinant deux types de formation, selon qu’elles concernent le maintien dans l’emploi ou le renforcement des compétences. Classées en catégorie 1 ou de catégorie 2, ces actions de formation ne remplissent pas le même objectif, n’ont pas la même finalité, mais restent des obligations légales de l’employeur.

 

Les catégories du plan de formation

Construit par l’employeur ou le service formation rattaché aux ressources humaines, le plan de formation est composé de deux catégories d’actions. Le classement des formations en catégorie 1 ou 2 ne dépend pas du contenu de la formation, mais de l’objectif.

  • Catégorie 1 : actions de formation de maintien dans l’emploi
  • Catégorie 2 : actions de formation de développement des compétences

 

Actions de catégorie 1 : maintenir dans l’emploi

L’employeur a obligation de permettre aux salariés de s’adapter aux évolutions de leur poste de travail. C’est donc le cadre du plan de formation qu’il peut décliner toutes les actions dites de catégorie 1 : celles  destinées au maintien dans l’emploi. Ces formations en lien direct avec le poste occupé par les salariés sont financées par l’entreprise et dispensées sur le temps de travail. Par exemple, se retrouveront dans cette catégorie toutes les formations liées à l’utilisation d’une nouvelle version d’un logiciel utilisé dans le cadre du poste de travail. Ces formations permettent donc au salarié d’acquérir des compétences directement liées à leur poste de travail.

 

Actions de catégorie 2 : développer les compétences

Les formations entrant dans la catégorie 2 du plan de formation sont toutes les actions permettant au salarié de développer ses compétences, au-delà de ses compétences professionnelles. Ces actions de formation n’ont pas de lien direct avec le poste occupé par le salarié. En conséquence, ces formations peuvent se dérouler sur le temps de travail ou en dehors des heures de travail. Dans ce cas, la formation fait obligatoirement l’objet d’un accord du salarié et ne peut excéder 80 heures par an. Ces formations de catégorie 2 ont pour objectif de permettre au salarié d’évoluer vers un nouveau poste et portent donc sur des savoirs utilisables dans un autre environnement professionnel.

  

Formation de catégorie 2 à l’initiative de l’employeur

Lorsque l’action de formation de développement des compétences est réalisée à la demande de l’employeur, et si les objectifs de cette formation sont remplis, l’employeur a obligation de reconnaître les compétences acquises, par une évolution de salaire ou du poste.

 

 

 

 Les offres de Formation

 

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Le plan de formation : description

Dispositif interne à l’entreprise, le plan de formation est élaboré par le responsable formation et doit être soumis à l’approbation du CE (ou des DP dans les entreprises de moins de 50 salariés). Tout salarié peut être concerné par le plan de formation, la décision de formation relevant du pouvoir de l’employeur. Quand recourir au plan de formation ou comment s’y soustraire ? Petit rappel des règles légales en matière de plan de formation.

Plan de formation : ce qu’il faut en retenir

Le plan de formation est mis en place à l’initiative de l’employeur et recense les formations financées par l’entreprise, à destination des salariés. Réparties en deux catégories, ces formations ont des objectifs différents selon qu’elles visent à maintenir le salarié dans l’emploi ou à enrichir ses compétences. Quelles sont les spécificités des formations de catégorie 1 ou de catégorie 2 ? Nous vous proposons ici un récapitulatif de ce que vous pouvez attendre du plan de formation proposé par votre entreprise.

Plan de formation : développement personnel - Se former hors temps de travail

Le plan de formation mis en place par l’employeur vise deux catégories de formation : celles destinées au maintien dans l’emploi, et celles destinées au développement personnel. Une formation décidée par l’employeur et inscrite au plan de formation s’impose au salarié. Concernant la deuxième catégorie de formation, si la plupart d’entre elles peuvent se dérouler sur le temps de travail, celles dispensées hors temps de travail répondent à certaines obligations de la part de l’employeur. Quels sont les accords à obtenir et le cadre à respecter ? Petit point sur la question précise de la formation hors temps de travail.

 

Haut de Page