Recherche détaillée

L’outplacement : un coaching personnalisé

Les dispositifs de la formation professionnelle continue pour les demandeurs d'emploi

 

Apparu dans les années soixante aux Etats-Unis, l’outplacement avait alors pour objet d’aider les salariés quittant une entreprise à retrouver un emploi. Bilan de compétences s’adressant particulièrement aux demandeurs d’emploi, l’outplacement est un conseil personnalisé, parfois financé par l’ancien employeur dans le cadre d’un licenciement économique ou d’une rupture conventionnelle. Cet article vous délivre des informations utiles sur les avantages de recourir à ce service.

 

L’outplacement : qu’est-ce que c’est ?

Censé favoriser le retour à l’emploi, l’outplacement est un service de conseil personnalisé réalisé par un spécialiste des ressources humaines. Parfois financé par l’ex-employeur dans le cadre d’un licenciement économique, la mission d’outplacement peut être limitée dans le temps, mais doit impérativement apporter un résultat au salarié qui y recourt.

 

L’outplacement : comment ça se passe ?

Recourir à l’outplacement ne signifie pas effectuer un bilan de compétences. La mission n’étant pas encadrée par la loi, les cabinets spécialisés en outplacement ont toute latitude pour définir le périmètre de leur accompagnement. En fonction des besoins et des souhaits du demandeur d’emploi, l’outplacement lui permettra d’affiner sa recherche d’emploi, de construire un nouveau projet professionnel, le soutiendra administrativement dans ses démarches de création d’entreprise. Le soutien psychologique et l’étude des points forts du candidat permettent au cabinet d’aiguiller habilement le demandeur d’emploi vers la reprise d’activité. Le profil de l’accompagnateur est par ailleurs déterminé par celui du demandeur d’emploi, afin d’assurer la meilleure adéquation possible.

 

L’outplacement : combien ça coûte ?

L’outplacement peut être collectif, quand une entreprise procède à des licenciements économiques par exemple, ou individuel quand un salarié négocie la mission d’outplacement lors de sa rupture conventionnelle par exemple. Dans les deux cas, il faut compter entre 2 000 et 6 000 euros par salarié, que l’entreprise prend en charge. Le montant varie selon le profil du candidat et la durée de prise en charge. L’accompagnement par un cabinet d’outplacement dure en général au minimum 6 mois.

 

Bilan de compétences ou outplacement ?

 

 L’outplacement s’adresse aux demandeurs d’emploi, l’accompagnement étant en général financé par l’ancien employeur, dans le cadre d’une rupture conventionnelle ou d’un licenciement économique.

 

 Le bilan de compétences s’adresse aux actifs, dans le cadre de la formation professionnelle continue et est financé par les heures de CPF.

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Les dispositifs de la formation professionnelle continue pour les demandeurs d'emploi

Vous êtes actuellement inscrit à Pôle Emploi ? En tant que demandeur d'emploi, et en parallèle des dispositifs propres à Pôle Emploi, vous avez accès à la formation professionnelle continue. Dans cet article nous vous présentons les différents dispositifs nationaux de la formation professionnelle continue ouverts aux demandeurs d'emploi.

La reconversion professionnelle : une issue vers l’emploi

Une période de chômage peut être l’occasion de penser à une reconversion professionnelle. Cet article délivre aux demandeurs d’emploi quelques clés pour finaliser un projet en trois étapes.

Formation professionnelle : ce qui change à partir de 2017

Le cadre de la loi du 8 août 2016 relative au travail fait évoluer la formation professionnelle dès le 1er janvier 2017, avec la création du Compte personnel d’activité (CPA), et l’aménagement du CPF

 

Haut de Page