Recherche détaillée

Employeurs, OPCA, centres de formation : qui fait quoi ?

Employeurs, OPCA, centres de formation : qui fait quoi ?

 

L’univers de la formation professionnelle continue est bien souvent opaque pour qui souhaite se former. Difficile en effet de savoir précisément qui contacter et quand le faire, au moment d’entreprendre une démarche de formation. Employeurs, OPCA, centres de formation : qui sont les acteurs de la formation professionnelle continue ? Cet article vous délivre les clés des démarches à entreprendre pour lancer votre projet de formation

L’employeur : votre Sparring Partner

Parce que l’employeur consacre 1% de sa masse salariale à la formation professionnelle continue, il est un allié précieux dans le parcours de formation de ses salariés. Avec l’accord de son employeur, et en mobilisant les heures inscrites au CPF, un salarié peut initier les parcours de formation suivants :

  • Un CQP (certificat de qualification professionnelle)
  • Une VAE (validation des acquis de l’expérience)

 

Par ailleurs, l’employeur peut également accorder au salarié de s’absenter de l’entreprise pour suivre une formation. C’est notamment le cas du CIF (congé individuel de formation) permettant aux salariés de s’engager dans la formation longue de leur choix.

L’employeur doit donc être la première personne à informer de votre désir de formation, au moment de votre entretien annuel. Il pourra ainsi vous aider à choisir entre une formation inscrite au plan de formation de l’entreprise en fonction des besoins de l’entreprise et du type de formation envisagée, ou au contraire une formation dispensée par un centre de formation extérieur.

 

Le centre de formation : le partenaire pédagogique

Si la formation désirée par le salarié n’est pas proposée par l’employeur, au plan de formation de l’entreprise, le salarié doit se tourner vers un centre de formation. Les centres de formation dispensent des formations diplômantes ou qualifiantes et ont l’obligation de réaliser un bilan pédagogique, d’être éligibles au CPF, et de réaliser un bilan pédagogique et financier chaque année.

 

L’OPCA : le partenaire financier

L’organisme collecteur paritaire (OPCA) est Le principal organisme financeur de la formation professionnelle continue. En effet, les entreprises versent 1% de leur masse salariale à l’OPCA auquel elles sont affiliées. Lorsque le salarié a signé une convention de formation avec un centre de formation, il doit faire une demande de prise en charge de sa formation à l’OPCA à laquelle son entreprise adhère. En cas d’acceptation, l’OPCA prendra en charge tous les frais pédagogiques qui seront versés directement à l’employeur. Dans le cas d’un CIF, l’OPCA prend également en charge jusqu’à 80% du salaire du salarié en formation.

 

Lecture recommandée sur ce thème

Les dispositifs de la formation professionnelle continue pour les salariés du secteur privé

La formation professionnelle continue est un droit pour tous les salariés du secteur privé. Quelle que soit la nature de votre contrat de travail (CDI, CDD, contrat d'intérim), la taille de votre entreprise et la branche professionnelle dont vous dépendez, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de certaines mesures pour acquérir des connaissances et développer vos compétences. Découvrez les dispositifs de la formation professionnelle continue auxquels vous avez accès en tant que salarié du privé.

La reconversion professionnelle

Le temps où nos parents faisaient carrière dans une même entreprise est bel et bien révolu. Aujourd’hui, la reconversion professionnelle apparaît de plus en plus comme une opportunité de repenser son parcours professionnel.

Formation professionnelle : ce qui change à partir de 2017

Le cadre de la loi du 8 août 2016 relative au travail fait évoluer la formation professionnelle dès le 1er janvier 2017, avec la création du Compte personnel d’activité (CPA), et l’aménagement du CPF

 

Haut de Page