Recherche détaillée

Les Certificats de Qualification professionnelle - CQP : les acteurs

Les Certificats de Qualification professionnelle - CQP : les acteurs

Les Certificats de Qualification professionnelle - CQP : les acteurs

 

Les CQP – Certificats de Qualification professionnelle – sont des certifications créées et délivrées par les partenaires sociaux d’une branche professionnelle, afin de mettre en adéquation les compétences professionnelles des salariés avec les emplois proposés dans l’entreprise. Véritable enjeu de stratégie d’emploi pour l’employeur, le CQP est aussi un axe fort de l’évolution professionnelle des salariés, leur permettant d’acquérir un diplôme au titre d’une formation ad hoc. Faisons le point sur les quatre acteurs majeurs du CQP.

 

Le CQP : un choix de l’employé

Le premier acteur du CQP est le candidat lui-même, salarié de l’entreprise, souhaitant évoluer ou faire reconnaître ses compétences. Accessible par le plan de formation de l’entreprise ou la VAE, le CQP s’obtient à l’issue d’une formation. Le candidat au CQP doit donc d’une part identifier, avec l’aide du service des ressources humaines de son entreprise, les formations inscrites au RNCP, et concernant la branche professionnelle de son entreprise, et d’autre part suivre le parcours de formation qui lui permettra de décrocher le CQP.

 

Le CQP : l’entreprise partenaire du candidat

L’entreprise joue un rôle primordial dans le CQP. En effet, si les branches professionnelles créent et valident les diplômes, les entreprises accompagnent les salariés dans leur évolution professionnelle, tout en leur proposant des formations et des diplômes adaptés aux métiers qu’elles proposent et à leurs besoins. À ce titre, l’entreprise intervient à la fois dans le contenu de la formation qui pourra être adapté précisément à son contexte et son fonctionnement, dans l’accompagnement du salarié à tous les stades de la formation. Afin de garantir les chances de succès du salarié au CQP, et donc de l’entreprise qui disposera d’une main-d’œuvre qualifiée à l’issue de la formation, l’entreprise peut proposer au salarié d’être accompagné d’un tuteur, lui-même salarié.

 

Le CQP : l’organisme de formation

Les CQP sont en général proposés sur le plan de formation de l’entreprise, mais peuvent également être obtenus dans le cadre d’une VAE ou d’une période de professionnalisation. Dans tous les cas, c’est un organisme de formation agréé qui dispensera la formation, dans le respect du référentiel prévu par la branche professionnelle et les partenaires sociaux. En fonction du profil des candidats, l’entreprise et l’organisme de formation adaptent le parcours de formation théorique et pratique, une partie du cursus pouvant être adapté aux spécificités de l’entreprise. Chaque module de formation est évalué par un jury composé de représentants des partenaires sociaux et des branches professionnelles.

 

Le CQP : la branche professionnelle autorité diplômante

Avec le CQP, les branches professionnelles ont souhaité créer des certifications en rapport avec les perspectives professionnelles de leur secteur. En collaboration avec les partenaires sociaux, elles ont donc développé des certifications visant à garantir un minimum de connaissances requises et d’aptitudes pour l’exercice d’un métier. Un jury paritaire, composé de représentants des syndicats et des partenaires sociaux se réunit donc à l’issue de la formation pour délivrer le CQP du candidat.

 

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Les Certificats de Qualification professionnelle - CQP en dix points

Certifications créées par les branches professionnelles et les partenaires sociaux, les CQP – Certificats de Qualification professionnelle – sont développés à partir des besoins exprimés par une profession afin de mettre en adéquation les compétences des salariés et les prérequis à l’exercice d’un métier. Voici les dix choses à savoir avant de franchir le pas du CQP !

Centres de formation et CPF, quelles sont les formations éligibles ?

Toutes les formations ne sont pas mobilisables avec le Compte personnel de formation (CPF). C’est la raison pour laquelle les centres de formation ont intérêt à voir leur programme correspondre aux modalités légales. Ci-après, les différentes formations entrant dans le champ du CPF.

Formation professionnelle : ce qui change à partir de 2017

Le cadre de la loi du 8 août 2016 relative au travail fait évoluer la formation professionnelle dès le 1er janvier 2017, avec la création du Compte personnel d’activité (CPA), et l’aménagement du CPF

 

Haut de Page