Recherche détaillée

Le CEP : comment ça se passe ?

Le CEP : comment ça se passe ?

 

Le CEP : comment ça se passe?

 

Issu de la loi portant sur la réforme de la formation professionnelle, le CEP (Conseil en Évolution Professionnel) est un dispositif accessible à toute personne entrée dans la vie active. Permettant de faire le point sur la carrière professionnelle, le CEP a pour objet d’encourager l’évolution et la sécurisation de l’emploi.
Qui sont les conseillers-référents, comment se déroule le CEP et comment le mobilise-t-on un CEP ? Trois réponses pratiques pour engager le CEP du bon pied.

CEP : six opérateurs nationaux

Parce que le CEP a pour vocation d’aider les actifs à faire le point sur leur carrière professionnelle, pour mieux en envisager l’évolution, le demandeur est accompagné tout au long du processus par un conseiller-référent. La loi portant réforme de la formation professionnelle a désigné 6 opérateurs nationaux à même de proposer ce service aux actifs qui en font la demande :

  • Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi
  • Cap emploi pour les personnes en situation de handicap
  • L’APEC, association pour l’emploi des cadres
  • Les OPACIF pour les actifs (organismes paritaires agréés au titre du CIF)
  • Les missions locales pour les jeunes
  • Certains opérateurs régionaux désignés par la région

 

CEP : un parcours vers l’évolution

Véritable photographie à l’instant T du parcours professionnel du demandeur, le CEP permet non seulement de faire le point sur les qualifications et les compétences, mais également d’envisager une reconversion professionnelle. C’est la raison pour laquelle le CEP s’inscrit dans un parcours en trois temps :

  1. Un accueil individualisé qui a pour objet de prendre du recul sur le parcours, réfléchir à l’avenir professionnel et informer le demandeur
  1. Un conseil personnalisé permettant d’identifier les compétences, préciser le projet d'évolution professionnelle et définir le plan d’action
  1. Un accompagnement personnalisé visant à la construction du projet jusqu’à sa concrétisation, via les recherches de financement notamment.

Le passage par les trois étapes n’est pas obligatoire. Pôle emploi par exemple ne traite que la première étape du CEP, avant d’orienter le demandeur vers un autre organisme pour les deux suivantes, si nécessaire. Enfin, pour les étapes 2 et 3, le demandeur est mis en relation avec un conseiller-référent qui l’accompagnera dans la construction du projet professionnel.

 

CEP : un choix personnel

Parce qu’il est entièrement gratuit et se déroule sur le temps personnel, le CEP est un dispositif qui répond à un choix personnel. Aussi, il appartient au demandeur de formuler sa demande auprès de l’un des opérateurs mentionnés ci-dessus, sans obligation d’en informer son employeur, s’il est en poste.

 

 

 Les offres de Formation

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Le CEP : accompagner l’évolution professionnelle des actifs

Grande mesure de la loi sur du 5 mars 2014 relative à la réforme de la formation professionnelle, le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle)  est entré en vigueur en janvier 2015, au niveau national.  Dispositif à la fois universel, car il s’adresse à tous, et individuel car correspondant à la situation de chacun, le CEP vise à favoriser l’évolution de la situation professionnelle. À qui s’adresse-t-il et dans quel but mobiliser un CEP ? Faisons le point sur ce dispositif visant à accompagner l’évolution professionnelle des actifs

CEP vs Bilan de Compétences : faire le choix du CEP

Introduit par la réforme de la formation professionnelle, le Conseil en Évolution Professionnelle pourrait s’apparenter au bilan de compétences. En effet, destinés à faire le point sur le parcours professionnel et à envisager une éventuelle reconversion ou une formation, les deux dispositifs présentent quelques similitudes. Néanmoins, CEP et Bilan de Compétences sont deux dispositifs à part entière, présentant des différences majeures, tant sur leur nature que sur leur impact.

CEP vs Bilan de Compétences : faire le choix du Bilan de Compétences

Comment choisir entre le Bilan de Compétences et le Conseil en Évolution Professionnelle ? Difficile de se repérer et faire le bon choix entre ces deux dispositifs qui ont pour finalité d’aider un actif à évoluer professionnellement ou à se reconvertir. En dépit de quelques similitudes, les deux dispositifs présentent pourtant des différences non négligeables, tant sur leur déroulement que sur leur finalité.

 

Haut de Page