Recherche détaillée

Le CEP : accompagner l’évolution professionnelle des actifs

Le CEP : accompagner l’évolution professionnelle des actifs

 

Le CEP : accompagner l’évolution professionnelle des actifs

 

Grande mesure de la loi sur du 5 mars 2014 relative à la réforme de la formation professionnelle, le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle)  est entré en vigueur en janvier 2015, au niveau national.  Dispositif à la fois universel, car il s’adresse à tous, et individuel car correspondant à la situation de chacun, le CEP vise à favoriser l’évolution de la situation professionnelle. À qui s’adresse-t-il et dans quel but mobiliser un CEP ? Faisons le point sur ce dispositif visant à accompagner l’évolution professionnelle des actifs.

Le CEP : une aide universelle

Parce que le CEP apporte un conseil sur l’évolution professionnelle, il s’adresse à tous ceux qui, une fois entrés dans la vie active, ont à cœur de s'interroger sur leur parcours et d’envisager une reconversion ou une évolution professionnelle. Le CEP concerne :

  • Les non-salariés (artisans, commerçants, professions libérales, autoentrepreneurs, bénévoles)
  • Les apprentis et jeunes sortis du système scolaire sans qualification ni diplôme.

 

Le CEP : une aide individuelle

Le CEP délivre une photographie à l’instant T de la carrière professionnel du demandeur. Encadré par un conseiller-référent, l’actif qui recourt au CEP va pouvoir faire le point sur ses compétences et ses acquis, envisager son évolution professionnelle ou sa reconversion, et se projeter dans un éventuel projet de formation. Le conseiller-référent apporte de nombreuses informations sur le marché de l’emploi et l’évolution des métiers sur son territoire, permettant de mieux orienter la démarche d’évolution professionnelle du demandeur, et de l’aider à concrétiser son projet. Entièrement gratuit, ce dispositif est ouvert à tous, sur le temps libre.

 

Le CEP : ses 5 points forts

  • Le CEP est un dispositif entièrement gratuit
  • Le CEP est ouvert à tous
  • Le CEP est réalisé sur le temps libre
  • Le CEP est un accompagnement personnel pour mener à bien un projet professionnel
  • Le CEP permet de faire le point sur les compétences et acquis professionnels

 

 

 Les offres de Formation

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Le CEP : comment ça se passe ?

Issu de la loi portant sur la réforme de la formation professionnelle, le CEP (Conseil en Évolution Professionnel) est un dispositif accessible à toute personne entrée dans la vie active. Permettant de faire le point sur la carrière professionnelle, le CEP a pour objet d’encourager l’évolution et la sécurisation de l’emploi. Qui sont les conseillers-référents, comment se déroule le CEP et comment le mobilise-t-on un CEP ? Trois réponses pratiques pour engager le CEP du bon pied.

CEP vs Bilan de Compétences : faire le choix du CEP

Introduit par la réforme de la formation professionnelle, le Conseil en Évolution Professionnelle pourrait s’apparenter au bilan de compétences. En effet, destinés à faire le point sur le parcours professionnel et à envisager une éventuelle reconversion ou une formation, les deux dispositifs présentent quelques similitudes. Néanmoins, CEP et Bilan de Compétences sont deux dispositifs à part entière, présentant des différences majeures, tant sur leur nature que sur leur impact.

CEP vs Bilan de Compétences : faire le choix du Bilan de Compétences

Comment choisir entre le Bilan de Compétences et le Conseil en Évolution Professionnelle ? Difficile de se repérer et faire le bon choix entre ces deux dispositifs qui ont pour finalité d’aider un actif à évoluer professionnellement ou à se reconvertir. En dépit de quelques similitudes, les deux dispositifs présentent pourtant des différences non négligeables, tant sur leur déroulement que sur leur finalité.

 

Haut de Page