Recherche détaillée

Les bénéficiaires et conditions d'accès du Congé Individuel de Formation - CIF

Les bénéficiaires et conditions d'accès du Congé Individuel de Formation - CIF

 

 Les bénéficiaires et conditions d'accès du Congé Individuel de Formation - CIF

 

Le CIF - Congé Individuel de Formation permet de suivre et de financer la formation de votre choix.

Évolution professionnelle, reconversion, obtention d'un diplôme, création d'entreprise..; le CIF vous offre l'opportunité de concrétiser un projet professionnel ou personnel.

Découvrez les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier d'un congé individuel de formation.

 

Qui peut bénéficier d'un congé individuel de formation ?

Tous les salariés du secteur privé ont accès au CIF : 

  • les salariés en CDI,
  • les salariés en CDD,
  • les intérimaires.

 

Les demandeurs d'emploi peuvent avoir accès au CIF-CDD.

 

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier du CIF ?

Les conditions d'éligibilité pour obtenir un congé individuel de formation varient en fonction de votre statut : 

Situation professionnelle
 

Conditions d'accès au CIF

 Salarié en CDI
  • justifier de 24 mois d'activité salariée dont 12 mois dans l’entreprise actuelle,
  • respecter un délai de franchise de 6 mois entre 2 CIF.

Salarié en CDD :

CIF CDD

  • avoir travaillé 24 mois en tant salarié au cours des 5 dernières années dont 4 mois (consécutifs ou non) en CDD au cours des 12 derniers mois,
  • respecter un délai de franchise entre 2 CIF (délai calculé en fonction de la durée de votre précédent CIF).
Salarié en contrat d'intérim
  • avoir travaillé 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l'entreprise auprès de laquelle vous faites votre demande,
  • respecter un délai de franchise entre 2 CIF (délai calculé en fonction de la durée de votre précédent CIF).

Demandeurs d'emploi : 

CIF CDD

  • justifier de 24 mois d'activité salariée au cours des 5 dernières années, dont 4 mois d'activité dans le secteur privé (contrats consécutifs ou non) au cours des 12 derniers mois,
  • la formation doit débuter dans les 12 mois après le dernier contrat de travail

 

 

 

 Les offres de Formation

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Le CIF : une nouvelle chance de changer de voie

L’étude menée par le Fongecif Ile-de-France en 2012 démontrait que 7 salariés sur 10 changent de situation professionnelle à l’issue d’un CIF (Congé Individuel de Formation). Destiné aux salariés en CDI ou CDD, le CIF permet, sous conditions d’ancienneté, de suivre une formation longue, diplômante ou qualifiante, afin d’envisager un changement d’orientation professionnelle. Si la VAE et le bilan de compétences peuvent être un premier pas vers une nouvelle vie professionnelle, voici les 4 étapes à ne pas rater pour initier un CIF.

Le CIF : rétroplanning de vos démarches

Votre décision est prise : le CIF s’impose comme la solution pour suivre la formation longue qui vous permettra de changer d’orientation, de rebondir au sein de votre entreprise, ou de créer votre activité. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est de temps de passer au rétroplanning de vos démarches. À vos marques ! Prêt ? Notez !

Le CIF : réussir sa demande d’autorisation d’absence

Sans autorisation d’absence de l’employeur, pas de CIF – Congé Individuel de Formation —. Étape essentielle du CIF, cette demande officielle adressée à l’employeur en lettre recommandée avec accusé de réception requiert un peu de méthode et quelques obligations pour poursuivre les démarches. Revoyons ensemble les jalons de votre demande d’autorisation d’absence.

 

Haut de Page